Viva la vie

Servir la vie dans un sens large, plus de joie, de liberté et d'amour. Cela va donner forcement plus de vie.

Petits textes qui m’ont inspirés et aider à reconstruire l’estime de moi

Je suis moi

De part le monde entier,

il n’y a personne d’autre exactement comme moi.

Il y a des personnes qui me ressemblent,

mais personne n’est identique à moi.

Par conséquent, tout ce qui sort de moi

m’appartient complètement

parce que seul, je l’ai choisie.

je possède tout ce qui me concerne

mon corps, y compris tout  ce qu’il fait ;

Mon esprit, y compris toutes mes pensées et mes idées ;

Mes yeux, et toutes les images qu’ils perçoivent ;

Mes sentiments, quels qu’ils soient

Colère, joie, tristesse, amour, frustration, enthousiasme ;

Ma bouche, et tous les mots qui en sortent,

Poli, doux ou durs, convenables ou impertinents, agréables ou grossiers ;

Ma voix, forte ou douce ;

Et toutes mes actions, quels qu’elles aient pu être pour les autres ou pour moi-même.

Je possède ma fantaisie, mes rêves, mes espoirs, mes craintes.

Je possède mes triomphes et mes succès, mes échecs et mes erreurs.

Parce que tout ceci m’appartient, je peux intimement me rapprocher de moi-même.

Faisant cela, je peux m’aimer, et être plus tolérant avec moi et toutes mes parties.

Je peux alors rendre possible que tout en moi travailler pour mon bien-être.

Je sais qu’il y a en moi des aspects qui s’affrontent,

Et d’autres que je ne connais pas.

Mais aussi longtemps que j’userais de gentillesse et que je serais affectueux avec moi-même,

Je peux courageusement et avec optimisme rechercher des solutions qui  me conviennent

Et des chemins qui mènent à la découverte de moi-même.

Quelque soit ma façon d’être, ma manière de parler,

quelque soit mes paroles ou mes agissements, mes pensées, mes sentiments

quelque soit le lieue ou le moment cela fait partie de moi,

c’est moi, je me reconnaît.

Quand plus tard je revois comment je me suis conduit,

Ce que j’ai dit et fait, et comment j’ai pensé et senti,

Certains de mes comportements peuvent me paraître inappropriés.

Je peux conforter ceux qui me contentent, et transformer ce qui est inadéquat,

Et inventer quelque chose de nouveau pour ce qui est inapproprié.

Je peux voir, entendre, sentir, penser, dire et faire.

J’ai des outils pour survivre, être près des autres et être productif.

Je peux comprendre et ordonner ce qui vient du monde extérieur

et des objets qui m’entourent.

Je me possède, et par conséquent je peux me construire.

Je suis moi, et je suis d’accord.

 

Affectueusement,

La Virginie Satir

 

Le traitement par l’Amour

Il existe au cœur de mon être un puits d’Amour infini. Je laisse désormais cet Amour jaillir à la surface de ce puits. Cet Amour remplit mon cœur, mon corps, mon esprit, ma conscience, tout mon être. Cet Amour rayonne ensuite de moi de toutes directions et me revient multiplié. Plus je puise à ce puits d’Amour, plus je dispense l’Amour avec générosité, plus j’en ai en abondance, car la provision est illimitée. L’Amour me fait «me sentir bien»: c’est l’expression de ma Joie intérieure.

Je m’aime, donc je traite mon corps avec Amour. Je lui donne des boissons et des aliments nourrissants. Je l’habille et l’entretien avec Amour. Mon corps me répond avec amour, en me faisant jouir d’une santé resplendissante et d’une énergie sans bornes. Je m’aime, donc, je me procure une maison confortable, celle-ci répond à tous mes besoins et c’est toujours avec plaisir que je m’y retrouve. Je remplis toutes les pièces de ma maison de vibrations d’Amour, afin que chacun qui y pénètre, moi le premier, se sente rempli d’Amour et en reparte nourri. Je m’aime, donc, j’ai un emploi que j’aime vraiment, un emploi qui utilise mes talents créateurs et mes dons, travaillant avec et pour des gens que j’aime et retirant un bon revenu. Je m’aime, donc, je me conduis et pense d’une façon aimante envers tous, parce que je sais que tout ce qui sort de moi me revient multiplié. Dans mon milieu, je n’attire que des personnes aimantes, parce qu’elles sont le reflet de ce que je suis. Je m’aime, donc je pardonne. Je me libère totalement de mon passé et de toute expérience passée et je suis libre. Je m’aime, donc, j’aime totalement, ici, maintenant et je fais l’expérience de vivre chaque moment comme étant un moment privilégié, qui est bon pour moi et qui me construit. Je sais que mon avenir s’annonce sûr, brillant et rempli de Joie, parce que: Je suis un enfant bien-aimé de l’Univers et que l’Univers prend soin de moi avec Amour, maintenant et pour tous les temps à venir. ET C’EST AINSI.

 

* La Lettre de Florence …

 » Je veux Vous écrire au sujet de mes yeux. Alors que j’étais aveugle, maintenant je Vois. Il m’a été bon de quitter (New-York*), de me débarrasser de moi-mème . J’ai appris a faire vivre  en moi (*) la Science Spirituelle, a ce quelle ne soit plus pour moi (*) que des mots, et je vais Vous révéler  le merveilleux secret:

C’est de ne voir, ni d’entendre, ni de répéter aucune sorte d’ imperfection,

C’est de Voir, d’Entendre, de Répéter le Bien,

Le Bien Uniquement,

A TOUT Moment, en TOUTES Circonstances,

en Dépit de TOUT ce qui SEMBLE CONTRAIRE.

Je prends cette résolution chaque Matin

lorsque J’OUVRE LES YEUX, Et j’y reviens a chaque Heure du Jour.

Je vois la PERFECTION,  CAUSE PARFAITE,  EFFET PARFAIT,  (Dieu*)Amen-Ré*)IHVH*)Allah*)Brahman*)…*) PARFAIT,

HOMME PARFAIT,  Et je refuse de faire aucune EXCEPTION , Je refuse d’ ADMETTRE la plus légère Imperfection en Moi-mème, En mes Amis, en mes Soi-Disant Ennemis,  En mes Affaires, Dans les AFFAIRES DU MONDE.

 

Je prends POSITION Radicale pour la Perfection de (Dieu*)Amen-Ré*)*)*)*)…*),  De Chacun et de TOUT ce qu’ Il FAIT.

Je Regarde Le Monde avec les Yeux de (Dieu*)Amen-Ré*)*)*)*)*) Et Je Le Vois Comme IL Le VOIT, Je Refuse de le Voir D’Aucune Autre Façon.

 

A Maintes reprises, au cours de la Journée je renouvelle Ma résolution, et pour m’ assurer que je ne tombe pas dans l’ erreur, cédant à la Peur, ou a la critique, je surveille mes pensées envers les gens, les infirmes, les vieux, Ceux qui ( aux sens physiques) paraissent sans graces , et aussi les Animaux. J’ai pris position radicale pour la Perfection en toutes choses, et je ne sortirais absolument pas de cette Dimension.

 

Le résultat a été merveilleux, lent, mais merveilleux. Je travaille a nouveau, mais non comme je travaillais. Je n’ai plus besoin de Lunette. Regardez avec les yeux de (Dieu*)Amen-Ré*)*)*)*) …*), Vous verrez un UNivers Parfait.

 

Les conditions extérieur sont les images de notre penser profond. Pour changer ces images, il faut changer les pensées qui les ont créées.

 

(Extrait d’une lettre écrite à Florence, Italie…)